*
Menu Public
blockHeaderEditIcon

Historique
blockHeaderEditIcon

Historique


construction-255x144-1.png construction-255x144-4.png construction-255x144-5.png construction-255x144-7.png construction-255x144-8.png construction-255x144-9.png construction-255x144-11.png construction-255x144-13.png construction-255x144-14.png construction-255x144-15.png construction-255x144-16.png construction-255x144-17.png

Au terme d’un chantier de plus de deux ans, l’Eglise adventiste inaugure un nouveau lieu de culte situé à Collonges-au-Mont-d’Or, le samedi 12 avril 2008. A 10h00, une cérémonie religieuse introduit l’événement, suivie d’un partage amical. A cette occasion, la communauté accueille plusieurs responsables de l’Eglise adventiste. La Fédération du Sud de la France, dont dépendent les églises lyonnaises, est représentée par son président, Michel Guenin, et son secrétaire général, Philippe Aurouze. Une belle fête pour les adventistes de l’agglomération, qui attendent depuis longtemps un nouveau lieu de culte.

L’inauguration d’une église, pour ses membres, a quelque chose d’exaltant. C’est en effet un moment-clé dans le parcours d’un groupe de croyants en quête d’enracinement social. L’expérience spirituelle et humaine vécue depuis plusieurs années par la communauté, qui a trouvé son ancrage entre Saône et Monts d’Or, va sans doute connaître un nouveau tournant.


Quelques mots d’histoire…

Les capacités d’accueil de l’église du centre-ville, rue Vendôme, dans le 6ème arrondissement, s'avéraient largement insuffisantes pour répondre à l’augmentation de ses effectifs. Depuis la fin des années 1980, l'église envisage la recherche de nouveaux locaux. Quelques personnes particulièrement motivées par ce projet se mettent en quête d’un local dans l’Ouest lyonnais, où elles résident majoritairement. En 1990, un local en location semble répondre aux  besoins du moment, au centre Pierre Valdo, dans le 5ème arrondissement. La souplesse des modalités de location et l’environnement exceptionnel décident le groupe à opter pour cette solution. En quelques années, la croissance des membres et une modification des conditions de location les incitent à chercher un nouveau local.

Après plusieurs mois d’accueil dans d’autres structures, la communauté trouve une location correspondant à ses besoins Grande rue de Saint-Clair, à Caluire. Après quelques travaux de réfection, elle emménage enfin en 2001. Mais presque simultanément, elle repère un terrain à vendre en bordure de Saône, face au Pont de Bocuse. En 2003, le terrain devient la propriété de la Fédération des églises adventistes du Sud de la France et, en juillet 2005, le chantier de construction démarre. En dehors du gros œuvre, la plupart des autres travaux sont réalisés grâce aux compétences et au temps accordé par les bénévoles de la communauté, ainsi que leurs amis et leurs relations.

Historique


construction-255x144-1.png construction-255x144-4.png construction-255x144-5.png construction-255x144-7.png construction-255x144-8.png construction-255x144-9.png construction-255x144-11.png construction-255x144-13.png construction-255x144-14.png construction-255x144-15.png construction-255x144-16.png construction-255x144-17.png
Au terme d’un chantier de plus de deux ans, l’Eglise adventiste inaugure un nouveau lieu de culte situé à Collonges-au-Mont-d’Or, le samedi 12 avril 2008. A 10h00, une cérémonie religieuse introduit l’événement, suivie d’un partage amical. A cette occasion, la communauté accueille plusieurs responsables de l’Eglise adventiste. La Fédération du Sud de la France, dont dépendent les églises lyonnaises, est représentée par son président, Michel Guenin, et son secrétaire général, Philippe Aurouze. Une belle fête pour les adventistes de l’agglomération, qui attendent depuis longtemps un nouveau lieu de culte.

L’inauguration d’une église, pour ses membres, a quelque chose d’exaltant. C’est en effet un moment-clé dans le parcours d’un groupe de croyants en quête d’enracinement social. L’expérience spirituelle et humaine vécue depuis plusieurs années par la communauté, qui a trouvé son ancrage entre Saône et Monts d’Or, va sans doute connaître un nouveau tournant.


Quelques mots d’histoire…

Les capacités d’accueil de l’église du centre-ville, rue Vendôme, dans le 6ème arrondissement, s'avéraient largement insuffisantes pour répondre à l’augmentation de ses effectifs. Depuis la fin des années 1980, l'église envisage la recherche de nouveaux locaux. Quelques personnes particulièrement motivées par ce projet se mettent en quête d’un local dans l’Ouest lyonnais, où elles résident majoritairement. En 1990, un local en location semble répondre aux  besoins du moment, au centre Pierre Valdo, dans le 5ème arrondissement. La souplesse des modalités de location et l’environnement exceptionnel décident le groupe à opter pour cette solution. En quelques années, la croissance des membres et une modification des conditions de location les incitent à chercher un nouveau local.

Après plusieurs mois d’accueil dans d’autres structures, la communauté trouve une location correspondant à ses besoins Grande rue de Saint-Clair, à Caluire. Après quelques travaux de réfection, elle emménage enfin en 2001. Mais presque simultanément, elle repère un terrain à vendre en bordure de Saône, face au Pont de Bocuse. En 2003, le terrain devient la propriété de la Fédération des églises adventistes du Sud de la France et, en juillet 2005, le chantier de construction démarre. En dehors du gros œuvre, la plupart des autres travaux sont réalisés grâce aux compétences et au temps accordé par les bénévoles de la communauté, ainsi que leurs amis et leurs relations.
 

Pseudo :
User-Login
Votre E-mail